vinyles brocante vide grenier vintage

Les vinyles

Dans le cadre de notre série « Objets Intemporels » (initiée par les mappemondes et les paniers en osier, et plus récemment par la montre à gousset), nous allons aujourd’hui nous pencher sur un incontournable, tant pour les mélomanes que pour les collectionneurs : les vinyles (ou vinyls).

brocante vintage vinyl

A l’heure où les artistes proposent leurs albums sur des plateformes numériques de téléchargement comme iTunes, nous serions tentés de penser que les CD et les vinyles appartiennent au passé. En effet, seuls quelques aficionados continuent d’acheter de vrais supports pour écouter leurs chanteurs favoris. En y regardant de plus près, cela est vrai pour le CD, mais c’est loin d’être le cas pour le vinyl, qui fait un retour en force dans les chaumières depuis une dizaine d’années.

brocante vintage vinyl

Petit point technique : un vinyl, ou plus savamment appelé “disque microsillon” est un support qui permet la diffusion de musique (et plus généralement de contenu enregistré) via un électrophone ou un tourne-disque. De différentes tailles, on connaît surtout les très célèbres 45 tours (qui fait référence au nombre de tours effectués par le disque en une minute) et 33 tours.

Un 45 tours contient environ deux chansons, une sur la face A et l’autre sur la face B (face B qui souvent, n’est disponible que sur le 45 tours et absente de l’album), tandis qu’un 33 tours peut contenir 40 à 60 minutes d’enregistrement.

brocante vintage vinyl

Premier élément d’explication : l’envie pour les consommateurs de se recentrer sur des choses durables, réelles et palpables. Une collection de fichiers numériques, c’est bien, mais rien ne remplace le sentiment grisant de posséder une belle collection, de quelque objet que ce soit. Passer des heures à chiner pour trouver LE disque manquant, et finalement le dénicher alors que l’on allait abandonner la recherche, un sentiment grisant s’il en est !

Ensuite, le plaisir de découvrir d’anciens artistes ou des albums non disponibles en streaming (à l’écoute sur Internet, ndlr). On flâne chez un disquaire, on est attiré par une pochette des Velvet Underground, on achète le vinyl et l’on se surprend à apprécier ce bon vieux groupe de rock des années 60 dont on n’avait jamais entendu parler. Le passage chez le disquaire est un incontournable de la démarche et participe à rendre cet achat unique.

brocante vintage vinyl

C’est d’ailleurs ce regain d’intérêt pour les vinyles qui a permis de sauver toute une profession. Depuis 2007, les disquaires ont constaté qu’au-delà des fans de la première heure et de la génération qui est née avec les vinyles, une nouvelle population fréquentait leurs échoppes : la génération Y. Et notamment les amateurs de rock. Même si ces jeunes consomment du format numérique, ils recherchent l’authenticité et l’expérience avant tout.

Pour corroborer cela, le Syndicat National de l’Edition Phonographique (SNEP) annonce qu’entre 2015 et 2016, le nombre de vinyles neufs vendus est passé de 988.000 à 1,69 million. Des artistes comme Mylène Farmer ou Julien Doré publient leurs albums au format CD, sur les plateformes de streaming mais également en 33 tours, dans de beaux coffrets collector, en édition limitée.

brocante vintage vinyl

Comme le rock, le marché du vinyl n’est pas mort. Il a même de (très) beaux jours devant lui. Et si vous ne trouvez pas le premier album de Led Zeppelin chez votre disquaire, peut-être le trouverez-vous dans une brocante près de chez vous.

Vous aimerez aussi… :

Tags:
0 partager
Article précédent

Un moment avec … Domenico de Martino, du Lions Club

Article suivant

97ème édition de la Foire de Chatou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *