brocante monde

Le tour du monde des marchés aux puces, de Lyon à Kyoto !

En cette période de rentrée, synonyme de fin de vacances, quoi de mieux qu’un peu d’exotisme afin de prendre l’air et de voyager un peu ? MyBrocante vous propose alors un tour du monde à travers les plus beaux, anciens, insolites… marchés aux puces ! En effet, tout fan de brocante baroudeur se demande souvent où se situe le grand marché aux puces de la ville, nous vous proposons donc une petite sélection des meilleurs marchés mondiaux.

Les puces du Canal (Lyon)

Démarrons notre périple depuis la maison mère, les puces du Canal à Lyon. Depuis le Moyen-âge, la ville a toujours été importante pour ses nombreuses foires et marchés, et c’est toujours le cas aujourd’hui. Ouvert la semaine pour les professionnels et le weekend pour les particuliers, les puces situées à Villeurbanne sont l’un des plus grands marchés d’Europe et l’on y trouve de tout. Venez donc y faire un tour un dimanche ensoleillé et vous trouverez sûrement l’objet de vos rêves !

Le marché aux puces de Saint-Ouen (Paris)

Il s’agit de l’un des plus vieux marchés aux puces du monde, établi autour de 1870. Picasso s’y promenait à la recherche d’œuvres rares et d’inspiration et Woody Allen y a posé ses caméras pour son film récent Minuit à Paris… Le marché compte plus de 2500 exposants en tout genre et pour toutes les bourses. Stark y a même récemment créé un restaurant, preuve de la vivacité du lieu et d’un certain embourgeoisement, même s’il reste un grand marché où tout le monde se côtoient.

Portobello Road Market (Londres)

Marché dans le quartier de Notting Hill depuis le XIXe siècle, c’est à partir des années 1940 que le marché est pris d’assaut par les chiffonniers, rejoints ensuite par de nombreux brocanteurs venant vendre leurs antiquités et leur bric-à-brac. On y trouve de tout: des fruits aux vinyles en passant par des fanzines et des fripes. Aujourd’hui, il est très populaire et touristique (et on le retrouve autant de la fameux film Coup de foudre à Notting Hill que dans une chanson de Blur) ! C’est aussi l’un des rares marchés ouvert et accessible toute la semaine.

El Rastro (Madrid)

Le “Rastro” est le plus grand et le plus ancien marché de Madrid, au croisement des célèbres quartiers populaires de Lavapiés et La Latina, dans le centre de la ville. Le nom du marché provient des traces de sang (en espagnol : “rastro di sangre”) laissées par le bétail mort car il s’agissait du lieu où se trouvaient, à l’époque, les tanneries, proches des abattoirs. Véritable institution madrilène, le marché est presque un quartier à lui tout seul et de nombreux artistes s’en sont inspirés comme le cinéaste Pedro Almodóvar dans son film Laberintos de pasiones (1982) où plusieurs scènes y sont tournées.

Flohmarkt im Mauerpark (Berlin)

Ce trésor de l’ex Berlin-Est (Prenzlauer Berg) sera contenter n’importe quel féru de puces. Il est ouvert tous les dimanches de 9h à 18h et s’y côtoient aussi bien des familles berlinoises que des hipsters internationaux. On y trouve autant des choses fabriquées à la main (dans la vogue du DIY) que de la brocante. De plus, après le marché vous pouvez assister au karaoké dominical dans le parc devant une foule qui souvent termine sa nuit !

Grand Bazar (Istanbul)

Il s’agit de l’un des plus grands bazars du monde qui s’étend sur environ 200 000m2 comptant plus de 4000 boutiques et stands. Le grand bazar entièrement couvert et s’articule comme une véritable fourmilière autour de 58 rues et de 18 portes d’entrées. Il se situe au cœur de la ville, près de la fameuse mosquée Bayezid II. Bien que l’aile la plus ancienne date de 1455, la majeure partie fut reconstruite après le tremblement de terre de 1894. Enfin, comme tout bazar traditionnel, il se divise en “quartiers” qui regroupent les différentes denrées: tapis, textile, bijoux… et au centre se trouve une partie “puces” où se vendent des tas de vieilleries.
(Pour un marché aux puces proprement dit, il y a “Ferikoy Flea Market” tous les dimanches)

Marché aux puces d'istanbul

Oedo Antique Market (Tokyo) / Kitano Tenmangu Flea Market (Kyoto)

L’”Oedo Antique Market” assez récent, créé en 2003 sur la place du Tokyo International Forum, est le plus grand marché aux puces du Japon et de sa capitale. Le marché de Kyoto se tient lui dans le sanctuaire shinto du Xe siècle homonyme (classé trésor national) tous les 25 de chaque mois. Les deux marchés aux puces sont très typiques, on y trouve beaucoup d’artisanat et d’antiquités japonaises de l’ère Edo ou médiévale…

Marché aux puces tokyo

Rose Bowl Flea Market (Pasadena, Los Angeles)

Tous les deuxièmes dimanches de chaque mois se tient l’un des plus grands marchés aux puces de la région de Los Angeles, dans un vieux stade de Pasadena (où se déroule depuis le début du XXe siècle le “Rose Bowl Game”). C’est un “vrai” marché où l’on trouve de tout et surtout plein de vintage, et ce, pour pas cher (même si l’entrée est payante autour des 10$). Il est sûrement le temple de la brocante et du rétro dans la région (élu meilleur marché de la côte Ouest) !

Hell’s Kitchen Market (New York)

Hell’s Kitchen Market est le plus vieux et plus grand marché aux puces de la ville, et il a lieu tous les weekends dans le quartier homonyme, entre la 9e et la 10e rue. Il s’agit d’un marché aux puces par excellence où l’on y trouve absolument de tout et vraiment pas cher (ce qui est rare pour un marché aux puces de grande ville) comme des cartes postales anciennes ou des vieux vinyles des années 1960 pour 2$.

Vous aimerez aussi… :

0 partager
Article précédent

Le Minitel

Article suivant

C’est Formica, c’est formidable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *